moteur diesel en combustion

Contrairement à un moteur à essence, un moteur diesel est une motorisation à combustion interne qui ne nécessite pas de bougie d’allumage pour démarrer. Inventé par Rudolf Christian Karl Diesel qui est un ingénieur allemand vers la fin des années 1800, ce moteur qui fonctionne grâce l’auto-inflammation et la compression équipe encore des millions de véhicules de nos jours.

La disposition d’un moteur diesel

Tout comme les autres moteurs à combustion qui sont alimentés par l’énergie thermique, un moteur diesel dispose de pistons et de bielle de liaison. Très souvent, un moteur diesel fonctionne en 4 phases qui est communément appelé le Cycle à 4 temps :

  • L’admission : elle consiste à occasionner une ouverture au niveau des soupapes d’admission et de trainer les pistons vers le bas. Grâce à ce procédé, le moteur reçoit de l’air et du gazole (par injection) dans le but de les compresser.
  • La compression : une fois admis, l’air et le carburant sont traîné dans une chambre de combustion.
  • La combustion: lorsqu’ils sont comprimés par les pistons, ce mélange explose et c’est ce qui fait tourner le moteur.
  • L’échappement : après la combustion, les fiouls consumés sortent au niveau des soupapes d’échappement sous forme de gaz et sont ensuite conduits vers le pot d’échappement du véhicule.

Petite remarque les moteurs diesel à 2 temps

Contrairement à un moteur 4 temps, un diesel à 2 temps nécessite plus d’huile et occasionne plus de pollution. C’est donc la raison pour laquelle, ce concept n’a pas été vraiment exploité.

Moteur diesel atmosphérique et turbo compressé

A première vue, il n’y a pas de grande différence sur ces deux types de moteurs excepté un tout petit point. En effet, contrairement à un moteur atmosphérique, un moteur dit « suralimenté » est bien plus puissant. Afin de mieux comprendre comment un moteur turbo diesel fonctionne, il faut juste se reporter à l’induction de l’air. Lorsqu’un moteur diesel atmosphérique roule, il aspire l’air de manière naturelle. Pour un moteur turbo par contre, l’admission de l’air est boostée par une turbine ce qui accroit l’accélération des pistons et fait tourner le moteur beaucoup plus vite. Afin de discerner ces deux types de moteurs sans ouvrir le capot de la voiture, il faut juste écouter les bruits du moteur. Avec un moteur diesel suralimenté, on entend toujours un arrière bruit de sifflement lorsque le véhicule est en pleine accélération.

L’avenir du moteur diesel

Il existe actuellement diverses relativités sur l’avenir des moteurs diesel. On dit qu’ils polluent beaucoup plus que l’essence et doivent disparaitre de la circulation. Dans les grandes agglomérations comme Tokyo, son usage est devenu strictement interdit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *