Caméra de recul camping car

Le choix d’une caméra de recul est une tendance désormais chez les constructeurs de voitures. On la retrouve de plus en plus dans les camping-car. En effet, la manœuvre, notamment la visibilité arrière, sont des facteurs qui nécessitent l’usage de cet accessoire.

La caméra de recul : un accessoire important pour se garer

Une caméra de recul est un accessoire visuel qui aide au stationnement ou à la manœuvre arrière. Il s’agit d’un système avancé qui aide considérablement les conducteurs. Ainsi, la caméra de recul est destinée aux différents types de véhicules et cet accessoire se présente sous la forme d’un équipement vidéo. Il permet de visionner le milieu extérieur du véhicule, plus précisément son champ arrière. Toutefois, sa portée ne se limite pas qu’aux automobilistes, car elle peut être également adaptée pour les autres moyens de transport. En revanche, son usage actuel est plus orienté vers les voitures à usage particulier. Par ailleurs, elle donne la possibilité d’éviter les chocs, les rayures, voire les éraflures sur le véhicule à travers la reproduction de l’image extérieure.

Quels sont les avantages de la caméra de recul ?

Les caméras de recul sont des accessoires très utiles dans le monde automobile. Elles nous permettent de bénéficier d’une excellente visibilité arrière afin de faciliter certaines manœuvres. Et ces dernières constituent le stationnement et également les déplacements vers l’arrière. D’ailleurs, l’installation de cet équipement à effet visuel est relativement simple. Il suffit de placer l’écran au niveau de l’habitacle et de bien positionner le dispositif extérieur. En outre, un atout considérable suivant les caméras de recul consiste à personnaliser leur position. Alors, cet accessoire peut être certainement positionné sur le côté ou même vers l’avant, car il optimise la visibilité de son champ d’application. De plus, quelle que soit sa position, l’angle de vue d’une caméra de recul est ajustable. Ainsi, il peut tendre jusque vers 170 degrés. La vision nocturne est aussi réfléchie par ses précurseurs, car l’accessoire possède un système lumineux très adapté. Donc, le jour comme la nuit, la visibilité arrière est nettement optimal.

Pourquoi l’usage d’une caméra de recul est indispensable pour un camping car ?

Le camping car est très différent de la voiture, c’est-à-dire il ne se conduit pas de la même manière. Il est beaucoup plus grand, plus encombrant et sa manœuvre est plus compliquée. Dans le cas d’un camping car, la visibilité de l’arrière du véhicule est très réduite alors que pour les voitures, le champ arrière n’est pas obstrué. Par conséquent, le stationnement ou le recul d’un camping car peut devenir une tâche très complexe. En effet, ces deux manœuvres précitées devront être alors exécutées avec beaucoup de vigilance, car seuls les deux rétroviseurs pourront aider. Et cela peut prendre beaucoup de temps. Ainsi, la caméra de recul devient une solution très adaptée pour reculer ou stationner plus facilement. En plus, les campings cars n’ont pas de rétroviseur intérieur, donc, les caméras de recul deviennent l’option favorite. Et il s’avère alors indispensable d’avoir une caméra de recul pour un quelconque camping car.

Quels sont les différents types de caméra de recul ?

Les caméras de recul diffèrent relativement suivant leurs caractéristiques et leur compatibilité. On découvre aujourd’hui une large gamme de caméras recul dans le marché avec une typologie assez différente. Il y a les caméras de recul sans fil et les caméras de recul filaires. Outre la composition, la compatibilité des caméras de recul permet une connexion avec le GPS. Et aujourd’hui, nombreux sont les fabricants de GPS qui offrent des accessoires compatibles avec une caméra de recul. Ainsi, après avoir enclenché la marche arrière, la caméra de recul camping car s’allume immédiatement. De plus, les caméras n’offrent pas les mêmes qualités d’image. Les meilleures suivent des prix de plus de 100 euros. Par contre, il est possible d’avoir une caméra de recul à partir de 50 euros. En outre, certains campings cars sont déjà équipés de caméra de recul. D’ailleurs, si tel n’est pas le cas, vous pouvez alors acheter un kit caméra de recul et celui-ci peut s’avérer être plus avantageux afin de croître votre confort de conduite.

Retrouvez l’ensemble de nos présentations d’accessoires sur MTM-France.

 

Le cric hydraulique est utilisé dans le domaine de la mécanique afin d’assurer certains travaux d’entretien ou de dépannage. C’est un instrument destiné au levage de voiture et qui est aujourd’hui essentielle pour les charges lourdes. L’appellation « cric hydraulique » provient d’ailleurs de sa forme verticale unique. Le présent article a pour but de vous aider à savoir comment vidanger un cric hydraulique. Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter directement le tutoriel sur YouTube (vidéo ci-dessus).

 

D’abord, à quoi sert un cric hydraulique ?

Composé d’un vérin et d’un levier amovible, le cric hydraulique rouleur Michelin fait référence à un dispositif de levage pour voiture. Il est dédié à la manutention d’une automobile et reste plus complet et plus performant que le cric classique, ou encore le cric mécanique. C’est pourquoi on l’utilise pour l’entretien automobile, lever des véhicules, les gros articles ou pour effectuer des ajustements.

 

Les différentes étapes pour vidanger un cric hydraulique

Pour savoir comment réparer ou purger un cric hydraulique automatique, que le problème résulte d’une mauvaise manipulation, d’une fuite, ou autre… il vous faudra commencer par nettoyer autour du levier afin d’éviter que les impuretés ne rentrent. Un simple chiffon suffit pour cela. Vous allez ensuite essayer de retirer le bouchon à l’aide d’un tournevis. Vous nettoyez le bouchon avant de le mettre de côté. Vous aurez besoin d’une huile pour cric hydraulique que vous allez verser dans le même trou et le remplir jusqu’à ce que l’huile moteur déborde. Vous nettoyez de nouveau le bouchon et vous le remettez. Le tournevis vous permettra de le pousser et de le rentrer en même temps.

  1. On commence par ouvrir de 2 tours la vise de descente.
  2. Ensuite, vous allez pomper 8 fois. Il est important de pomper sur toute la courge de levier. Faites donc le pompage de haut en bas.
  3. La 3e étape consistera à fermer la vise de descente comme si on voulait monter la voiture. Vous vous mettrez à tourner la vise de descente dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous prenez le temps de bien fermer le cric (la vise de descente du cric) et ensuite, vous allez pomper jusqu’à ce que vous atteigniez le niveau maximum du cric. Le pompage se fera jusqu’à ce que le cric soit en haut. Ensuite, vous vous remettrez à pomper 8 fois.
  4. Une fois que vous aurez fini de pomper le cric en position haute, il faudra déformer le bouchon de remplissage, afin de faire sortir tout l’air.
  5. La dernière étape consistera à ouvrir de 2 tours la vise de descente pour que le cric hydraulique puisse descendre jusqu’au bout. S’il n’y parvient pas, vous pourrez toujours l’aider avec la main. Vous fermez finalement votre cric. Pour vérifier si la vidange s’est bien passée, il faudra tester le cric hydraulique en soulevant une voiture. Si le cric soulève bien la voiture, c’est que la purge s’est bien passée. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si vous remarquez qu’il y a toujours de l’air dans le circuit et que le cric ne suffit pas pour remonter la voiture, prenez le temps de recommencer cette purge jusqu’à ce que vous y arriviez.

 

Retrouvez plus d’infos sur l’entretien de votre véhicule, ou sur les différentes manières qui vous permettront de booster votre moteur sur MTM-France.

De nos jours, tout les véhicules fonctionnent avec un calculateur aussi appelé ECU ( Electronic Control Unit). C’est ce petit boitier qui gère le moteur. Avec des outils et des logiciels spécifiques, il est possible de lire dans cette puce ce qu’on appelle le fichier d’origine. Ce fichier d’origine est installé dans votre voiture lors de sa fabrication et c’est cette puce qui détermine le rendement de votre moteur.  Le but de la reprogrammation moteur est donc de modifier ce fichier par un autre fichier dont on aura modifié les variables afin de pousser le rendement du moteur.

Comment modifier le calculateur pour une reprogrammation moteur ?

Il va y avoir plusieurs façons de modifier le calculateur , tout dépend de l’âge de votre véhicule. Voici les 3 façons de faire :

  • Pour les véhicules fabriquées avant 2000, il faut démonter le boitier et changer l’eprom d’origine.
  • Pour les véhicule fabriquées après 2000, la plupart des voitures sont équipées d’une prise OBD qui permettra de modifier le fichier.
  • Pour les véhicule récent, il faut démonter l’ECU grâce à divers adaptateurs.

Est-ce dangereux pour mon moteur ou la mécanique ?

Si votre préparateur a bien vérifié et pris en compte les tolérances des organes du véhicule, il n’y aura aucun danger. Les constructeurs s’imposent de concevoir des moteurs avec des tolérances très élevées. Cela permet d’augmenter la puissance de son moteur sans crainte. Il faut tout de même ne pas repousser les limites.

Comment savoir combien de chevaux puis-je gagner avec ma voiture ?

Tous les moteurs sont différents et il est important de se faire conseiller par un professionnel de la reprogrammation moteur pour ne faire de bêtise. Si vous possédez un véhicule d’après 1990, votre voiture est forcément équipée d’injection commandée par l’électronique et vous pourrez donc augmenter la puissance de votre voiture.

L’univers de la marque Muse est l’un des plus fluctuants. Le fabricant est devenu leader sur le segment des appareils vidéo, notamment les lecteurs DVD portables. Plusieurs modèles se sont illustrés grâce à leurs caractéristiques très intéressantes. C’est le cas du lecteur DVD portable pour voiture MUSE M-995 CVB qu’il importe de découvrir d’avantage. C’est tout l’intérêt de ce test.

Pourquoi le lecteur de DVD MUSE M-995 CVB est parfait pour la voiture ?

Le lecteur MUSE M-995 CVB fait 22,9 cm de large et 16,9 cm de haut.

En termes d’imagerie et de sonorisation, l’appareil est équipé de haut-parleur stéréo tandis que l’écran propose deux formats d’affichage : le 16/9 et le 4/3. C’est un écran LCD TFT.

Le lecteur DVD MUSE M-995 CVB présente une compatibilité avec les fichiers vidéo de format DivX, une compatibilité avec les fichiers audio de format MP3 et une compatibilité avec les fichiers d’imagerie de format JPEG.

En termes de support de lecture, ce lecteur MUSE supporte les CD, et les DVD

Pour ce qui concerne la connectivité, le lecteur MUSE M-995 CVB dispose à la fois d’une sortie USB de type A et d’un lecteur de carte micro SD. Il est aussi équipé d’une entrée et d’une sortie AV, d’une prise casque et d’une prise d’alimentation.

Il est livré avec un chargeur allume-cigare, un chargeur secteur, une télécommande, des écouteurs, un câble AV, un support de fixation et une notice.

Avis de la rédaction

La fiche produit du lecteur DVD MUSE M-995 CVB est plutôt bien fournie. En l’espèce, il s’agit en réalité d’un double lecteur DVD portable qui intègre deux lecteurs et un double écran. En dépit de cette dualité, l’appareil est conçu pour être très compact. C’est à sa largeur de 22,9 cm qu’il doit d’ailleurs sa portabilité. Il convient de souligner qu’il fonctionne aussi bien sur batterie qu’avec un allume-cigare. En termes de portabilité, ce lecteur remporte haut la main ce test.

Voilà un lecteur qui séduit aussi par sa grande compatibilité avec la plupart des supports CD et DVD. Cependant, il aurait été plus intéressant qu’il soit capable de lire les fichiers MP4, Blue-ray ou AVI par exemple. A défaut, il aurait fallu qu’il soit équipé d’un convertisseur intégré.

Votre voiture est sur le point de rendre l’âme ? Vous désirez changer de véhicule ?  Vous vous demandez s’il ne vaudrait pas mieux prendre en leasing votre nouvelle voiture plutôt que de l’acheter ? Quelle est la meilleure affaire, le leasing ou l’achat avec un prêt auto ?

La location et l’achat ont chacun des avantages et des inconvénients, tout comme la location ou l’achat d’une maison. La différence la plus évidente est qu’avec une location, vous obtenez une nouvelle voiture tous les deux ou trois ans et vous n’avez pas à vous soucier de vendre la voiture plus tard.

Lorsque vous achetez une voiture, il faut débourser une somme plus conséquente mais une fois que vous avez remboursé le prêt, elle est à vous et vous pouvez la vendre.

Ce qu’il faut prendre en considération lors de l’achat ou de la location d’un véhicule

1. Votre portefeuille : la location d’une voiture est souvent assortie par un paiement mensuel moins élevé que le financement d’une voiture, avec un véhicule en leasing, vous payez l’usage et non la propriété du véhicule.

2. Les distances que vous réalisez : Si vous conduisez beaucoup, selon le contrat de location, vous devrez probablement payer un supplément selon le nombre de kilomètres parcouru. Faites donc attention à bien prendre connaissance de votre contrat de location.

3. Votre conduite : Si vous avez tendance à avoir des accrochage sur votre voiture ou si vous courez un risque élevé d’être endommagé par des enfants ou d’autres dangers, la location pourrait ne pas être faite pour vous, en raison des frais d’usure et de détérioration. Les frais d’usure et de détérioration varient et dépendent de votre contrat.

4. Si vous conduisez la voiture pour le travail : Lorsque vous louez une voiture, une partie de l’amortissement et des frais de financement peut être déduite de vos impôts. Les intérêts sur les prêts pour l’achat d’une voiture ne sont toutefois pas déductibles. Si vous voulez acheter un véhicule de fonction, vous pouvez découvrir les avantages du leasing d’entreprise.

5. Combien de temps vous prévoyez de garder la voiture et à quel point vous devez être flexible : C’est un point très important, car si vous ne voulez conduire la voiture que pendant quelques années , la location est l’option la plus pratique. Cependant, vous paierez beaucoup si vous essayez de résilier le contrat de location avant la fin de la période de location.

Quand vous prenez la décision d’acheter un véhicule neuf, il y a des points à vérifiés. Les nouveaux véhicules peuvent être équipés de nombreuses options. Il est donc indispensable de procéder à la vérification avant d’acheter. Voici les points les plus importants à vérifier.

Les options et accessoires sur le véhicule

Une voiture, ce n’est pas juste un moteur, de la carrosserie et des roues. Elle embarque tout un arsenal de fonctions et d’options qui ont pour but d’améliorer la conduite, le confort et votre sécurité . Pour cela, au moment d’acheter un nouveau véhicule, il y a un certain nombre de vérifications sur lesquelles vous devriez vous attarder. Il y a notamment la fonction d’alerte en cas de danger imminent. La plupart des véhicules neufs de dernière génération sont dotés de cette fonction. A défaut de capteurs ultrasons, le véhicule peut-être équipé d’une caméra de recul qui est très pratique pour ce garer.

De même, vous devez vérifier si le véhicule de votre choix est équipé d’un système d’aide au stationnement. Celui-ci devrait normalement être relié à la caméra de recul. Si vous êtes du genre à utiliser votre Smartphone pour utiliser des applications comme Waze, vous devriez vérifier si le véhicule est équipé d’un support pour poser votre tablette ou votre smartphone.

Pourquoi ne pas avoir aussi un lecteur de DVD portable dans votre voiture ? Surtout si vous avez des enfants. Il seront ravis de pouvoir regarder un film dans la voiture et vous ne serais plus distrait par eux en conduisant.

Les assurances

Un point ou il faut faire très attention avant d’acheter un véhicule neuf est l’assurance et les formalités administratives (plus d’informations sur ce site). Vous devez être capable d’en assurer les frais tous les mois. Tous les propriétaires de véhicule ne souscrivent pas au même type d’assurance. Chacun y va selon ses moyens ou selon ses besoins. Il est donc important de définir ces besoins et son budget avant d’acquérir votre véhicule neuf. N’hésitez pas à passer par des comparateurs d’assurances, ils vous permettrons de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins et au meilleur prix.

Les prix du carburant flambent depuis ces dernières années, la dernière grosse inflation remonte en janvier 2018, les prix des carburants ont augmentés d’en moyenne 10 centimes du litre. Pour vous aider, nous avons rédigé cet article sur la façon d’économiser de l’essence ou du diesel.

Sachez que la vitesse est sans doute le facteur qui a le plus d’influence sur la consommation de carburant. Cependant, il existe un certain nombre d’autres façons d’économiser du carburant et donc de l’argent.

Comment économiser du carburant ?

Profitez des bons plans
Si vous souhaitez économiser du carburant, renseignez-vous sur le site echantillonsclub.com et dénichez les meilleurs bons plans pour payer votre carburant à prix coûtant. Lors de ces offres, les stations ne touchent aucune marge sur les ventes, alors souvenez-vous de cette astuce et votre plein vous reviendra beaucoup moins cher.

Planifiez votre itinéraire
Envisagez de faire un aller-retour plutôt que plusieurs petits trajets. Une fois que le moteur est chaud, il fonctionnera à son meilleur rendement tandis que plusieurs démarrages à froid augmenteront la consommation de carburant même si le kilométrage total pourrait être le même.

Assurez-vous de l’entretenir de votre véhicule.
L’entretien et la maintenance régulière améliorent l’efficacité de votre véhicule. Cela permet donc d’améliorer votre consommation de carburant.

Le régulateur de vitesse consomme-t-il plus de carburant ?
Oui, si vous l’utilisiez tout le temps. Le régulateur de vitesse n’aide à économiser du carburant que sur une surface plane, d’où son intérêt pour la conduite sur autoroute.

L’une des astuces pour économiser du carburant est de conduire à vitesse constante, le régulateur de vitesse peut le faire efficacement, mais seulement sur les surfaces planes, ce qui rend votre conduite aussi économe en carburant que possible en annulant les accélérations inutiles.

Vérifiez la pression des pneus
Assurez-vous que vos pneus sont gonflés à la pression indiquée par le constructeur de votre véhicule.

Cela variera en fonction de la charge que vous transportez, par exemple, si vous avez quatre passagers et des bagages, vous aurez besoin de gonfler vos pneus aux pressions maximales recommandées.

N’utilisez plus la voiture pour vos petits trajets
Si vous avez tendance à prendre votre voiture pour réaliser des petits trajets que vous pouvez faire à pied, tentez de changer cette mauvaise habitude et votre portefeuille vous remerciera.

Ne montez pas trop haut dans les tours
Pensez à passer votre vitesse supérieure dès 2 000 tours/minute pour les moteurs diesel et 2 500 tours/minute pour les moteurs essence. Il faut éviter de pousser le moteur après 3 000 tours/minute, celui-ci consommera beaucoup plus de carburant.

Freiner ou rétrograder ?
Pour faire des économies de carburant, il vaut mieux rétrograder que freiner. Pour ce faire, il est important d’anticiper les feu rouges ou les éventuels ralentissements sur la route.